Menu      

La saison de pêche arrive à grand pas!

Publié le 18 avril 2016

Est-ce que votre équipement de pêche est prêt?

La saison de la pêche arrive à grand pas. Vous avez un forfait de pêche réservé dans une pourvoirie de la Mauricie au mois de mai et vous ne tenez plus en place. Par contre,  est-ce que votre équipement est prêt?

   Je me souviens très bien de m’être retrouvé à la pêche avec une personne qui avait oublié de me mentionner qu’il n’avait pas changé de monofilament depuis au moins 5 ans et que le batterie de son moteur électrique  n’avait pas été rechargé depuis plus de deux ans. Devinez le résultat. J’ai eu à ramer de nombreuses heures sur le lac pendant que mon partenaire tentait de démêler constamment le fil de sa canne.

   Voici quelques suggestions pour éviter des désagréments lors de votre prochain séjour :

-         Priorisez le remplacement du monofilament dans vos moulinets. Les compagnies innovent de plus en plus avec les fils. Vous devriez vous renseigner sur les avantages de l’utilisation de fil tressé et de fluorocarbone. Testez l’ajustement de la tension de vos moulinets. 

-         Vérifiez dans quel état se retrouve le contenu de votre coffre à pêche. Vous pourriez avoir une surprise. Avez-vous assez de leurres, d’hameçons et d’émerillons de différentes grandeurs.

-         Les soies pour les canne à mouche doivent être nettoyés afin de conserver leur imperméabilité et empêche un problème de mémoire de la soie.

-         Assurez-vous que la batterie de votre moteur électrique est chargée et fonctionnelle. La durée de vie d’une batterie n’est pas indéfinie et peut varier dépendant de l’attention que vous lui porter durant l’hiver. Le voltage de la batterie doit être d’au moins 12,8 volt. Il est recommandé de vérifier également la densité d’acide avec l’aide d’un hydromètre. Il doit avoir de l’eau déminéralisée 1 cm au-dessus de chacune des cellules. Afin d’éviter l’oxydation et la corrosion de votre batterie, les bornes peuvent être nettoyés à l’aide de bicarbonate de soude et une brosse d’acier. 

-         L’entretien d’un moteur hors-bord est essentiel. Il n’est pas nécessaire d’être mécanicien pour procéder à l’entretien de votre moteur. En prenant soin de porter attention, entre autre,  à l’huile, à la bougie et au filtreur, cela évitera de tenter sans succès de démarrer le moteur une multitude de fois. En faisant des recherches sur le web, vous trouverez plusieurs sites qui vous aideront à améliorer la fiabilité de votre moteur.

 

   Si vous n’êtes pas à l’aise pour effectuer vous-même l’entretien de vos équipements, le mois d’avril est une période idéale pour apporter votre équipement dans un magasin d’article de pêche et chez le détaillant. Ces commerçants sont généralement moins occupés durant cette période et pourront porter une attention plus particulière à vos équipements.

   N’oubliez pas que certains petits détails peuvent faire une grande différence.

 

Bon séjour de pêche en pourvoirie

Par Alain Robichaud

18 Avril 2016


Catégories  :   Conseils , Pêche , Activités

Tags  :   Auteurs Voyages Découvertes Accessible Occasions